Décontamination d’hôpitaux et autre environnement:

L'environnement hospitalier et les programmes d'assainissement sont connus pour contribuer à la propagation de la résistance aux antimicrobiens par les patients, les visiteurs et les professionnels de la santé. L'utilisation conventionnelle de désinfectants chimiques est incapable d'empêcher la recontamination continue et la persistance d'espèces microbiennes sur les surfaces. 50% des surfaces restent insuffisamment décontaminées. La recontamination se produit aussi peu que 30 minutes après (suivant) l'application de nettoyants chimiques, et (de plus) la réaplication continue contribue à l'émergence de souches résistantes de bactéries.

La technologie brevetée de Qeen permet la décontamination ciblée des établissements de santé en distribuant à grande échelle des bactériophages et des produits apparentés aux bactériophages.